News 

La HACA organise une journée d’étude sur les réseaux SFN

 

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a organisé, le mardi 26 septembre 2017, une journée d’étude sous le thème « Déploiement des réseaux iso-fréquences (SFN) pour la diffusion de la télévision numérique terrestre (TNT) ».

 

Cette initiative, s’inscrivant dans le cadre de la coopération Maroc-Espagne-Portugal, a été initiée par la HACA lors de la réunion tripartite de coordination des fréquences, tenue à Madrid en avril 2017.

 

Animée par des experts (deux espagnols, un portugais) désignés par les opérateurs nationaux de diffusion TNT en Espagne et au Portugal, ainsi que par le directeur du département technique de la HACA, la journée a connu la participation d’une trentaine de responsables techniques et ingénieurs marocains : 18 de la SNRT dont 03 directeurs, 05 de l’ANRT dont deux chefs de division et 06 de la HACA.

 

Après avoir souhaité la bienvenue aux experts et aux participants M. Mohammed HAMMOUDA, directeur du département technique de la HACA, a rappelé dans sa présentation, le processus d’établissement du Plan national de la TNT lors de la Conférence Régionale des Radiocommunications de 2006 (Genève 06), ainsi que les étapes de mise en place de la TNT au Maroc, initiée par la SNRT depuis 2007. Il a insisté sur l’aspect dynamique de la planification des fréquences TNT et l’évolution du plan national d’une architecture multifréquences (MFN) à une architecture mixte MFN/SFN qui présente une flexibilité dans la coordination et une utilisation efficace du spectre. Les données concernant l’état de déploiement de la TNT au Maroc ont été aussi présentées.

 

En conclusion, il a invité les participants nationaux à tirer profit de cette journée d’échanges avec les experts invités pour mieux appréhender les contraintes posées par le déploiement de certaines plaques SFN dans le réseau national.

 

M. Ramon Salat et Mme. Milagros Diaz Sanchez, de chez CELNEX TELECOM, opérateur de diffusion espagnol, ont animé les secondes et troisièmes séances. Ainsi, après avoir donné un aperçu des activités de leur société en matière de télédiffusion, M. Ramon Salat a présenté le processus d’établissement de la télédiffusion numérique terrestre en Espagne, particulièrement l’implémentation et l’exploitation des réseaux SFN. Les deux experts, après avoir présenté l’évolution de la planification SFN/MFN dans leurs pays, ont insisté sur les avantages du SFN par rapport au MFN, en termes d’optimisation de l’utilisation du spectre et la résorption des zones d’ombre. Ils ont en conclusion présenté une panoplie de solutions curatives et préventives aux différentes situations de brouillage pouvant affecter la couverture des réseaux SFN.

 

M. Carlos Lages, de chez MEO, opérateur d’infrastructures télécoms portugais, a présenté l’expérience de son pays en termes de diffusion TNT, en rappelant que le Portugal avait opté pour un réseau SFN national depuis l’adoption du plan de fréquences TNT en 2006. Par ailleurs, il a indiqué, qu’à l’occasion de l’avènement du premier dividende numérique et les contraintes de coordination internationale des fréquences aux frontières, le Portugal compte délaisser l’architecture du réseau SFN national en faveur d’un réseau de dix-sept plaques SFN. Il a expliqué que le maintien du mode SFN est justifié par les avantages qu’il offre en termes de sauvegarde de la ressource spectrale et la meilleure couverture qu’il offre au citoyen en comparaison avec le mode MFN.  

 

Au terme de cette journée, et devant l’unanimité des participants sur la nécessité de consolider cette coopération Maroc-Espagne-Portugal, les experts espagnols et portugais ont invité une délégation d’ingénieurs marocains à se rendre chez CELNEX TELECOM et MEO, pour consulter de près leurs pratiques en matière de planification et d’exploitation des réseaux SFN pour la diffusion de la TNT.

 

Il est à signaler que le lundi 25 septembre 2017, une délégation composées d’ingénieurs de la HACA, de l’ANRT, de la SNRT et des experts espagnols a fait le déplacement à la station de télédiffusion de la SNRT à Taza afin de s’enquérir des problèmes de brouillages signalées par l’opérateur dans certains quartiers de la ville et présentés comme résultant du fonctionnement en mode SFN de ladite station avec l’émetteurs TNT de Tazekka desservant dans la région.

 

En définitive, les participants nationaux ont exprimé leurs remerciements à la HACA pour l’organisation de cette journée qui leur a permis de profiter de l’expérience très pointue des opérateurs des deux pays voisins.