News 

La HACA participe, à Accra, à la première réunion du Comité d'Orientation du RIARC au titre du biennium 2017-2018

La HACA participe, à Accra, à la première réunion du Comité d'Orientation du RIARC au titre du biennum 2017-2018

 

A l'invitation de la Commission Nationale des Médias (NMC) du Ghana, assurant la présidence du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication (RIARC) pour le biennium 2017-2018, une délégation de la Haute Autorité, conduite par sa présidente Mme Amina Lemrini Elouahabi et composée de M. Talaa Assoud Alatlassi, Membre du Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle (CSCA) et M. Talal Salahdine, chargé de la coopération internationale, a pris part, du 4 au 6 Juillet à Accra, aux travaux du comité d'orientation du RIARC, ainsi qu’au forum international sur "les effets de l'avènement du numérique sur les contenus audiovisuels".

 

Ont pris part à la réunion du comité d'orientation, dont l'objectif principal était de valider le projet de plan d’actions pour le biennium 2017-2018 sous présidence ghanéenne, les président(e)s des sept (7) instances du RIARC suivantes : la NMC du Ghana, le CNC du Cameroun (vice-présidence), la HAAC du Bénin (secrétariat exécutif), la HAC de Guinée, le CSC du Niger, la HAAC du Togo et la HACA du Maroc.

 

A l'issue des échanges, sept (7) axes stratégiques ont été retenus : 

 

- L'avenir des médias du service public à l’ère du numérique ;

- Le cadre juridique et institutionnel de la communication audiovisuelle et de la régulation ;

- La régulation des médias en périodes électorale et non électorale ;

- La promotion de l’égalité hommes/femmes à travers les médias ;

- La coopération et le développement du réseautage ;

- La réflexion-bilan à l'occasion du 20è anniversaire du RIARC et les perspectives ;

- La protection de l’enfance et de l’adolescence et l'éducation aux médias.

 

Les débats ont également concerné les modalités et le calendrier de mise en œuvre des différentes décisions et recommandations de la 8è conférence des présidents du RIARC, tenue à Cotonou du 6 au 8 décembre 2016. 

 

La réunion du comité d'orientation a également été l'occasion de revenir sur les résultats du sommet inter-réseaux RIARC/PRAI (réseau ibéro-américain) organisé par la HACA à Fès en mars 2016. Les participants ont, à l'unanimité, exprimé la volonté et la nécessité de promouvoir et pérenniser la coopération entre les régulateurs africains et ibéro-américains lancée par ce Sommet.

 

Le forum international sur "les effets de l'avènement du numérique sur les contenus audiovisuels", qui s'est tenu les 5 et 6 juillet en marge de la réunion du comité d’orientation, a été l'occasion pour les instances du Ghana, du Cameroun, du Bénin, de Guinée, du Niger, du Togo et du Maroc de partager leur expérience en matière de gestion du processus de transition de l’analogique au numérique.

 

Intervenant à cette occasion afin de partager l’expérience de la HACA en la matière, Mme Lemrini Elouahabi et M. Alatlassi ont fait le point sur le switch-off opéré par le Maroc en juin 2015 conformément à ses engagements envers l’Union Internationale des Télécommunications, et ont mis en exergue le rôle joué par la HACA dans le processus de transition à travers l'apport de son expertise et en tant que force de proposition et d’accompagnement des opérateurs.

 

Mme Lemrini Elouahabi a insisté sur le fait que le passage au numérique constitue, en Afrique plus qu'ailleurs, un véritable enjeu de souveraineté nationale et un levier susceptible de renforcer le service audiovisuel public, notamment à travers la production et la diffusion de contenus audiovisuels diversifiés, répondant aux exigences des différents publics africains et aux impératifs du pluralisme et de la qualité.